Subscribe RSS
L’histoire du chalet

C’est à l’été 1959 que la famille découvre pour la première fois la région des Hautes-Alpes et plus particulièrement la commune d’Orcières. Originaire de Saône et Loire, en Bourgogne, c’est grâce à l’organisation d’un camp de jeunes que l’histoire de ce chalet commence. L’intendance de ces camps a ainsi duré pendant plusieurs étés, des relations d’amitiés se sont créées et de nombreuses périodes de vacances, été comme hiver, se sont déroulées dans la région.

En 1974, le projet de mener à bien la construction du chalet est lancé. Architecte de métier, notre grand-père réalise les plans, sollicite quelques relations professionnelles pour les matériaux. Le chantier se lance durant l’été 1975 et dure quelques années. C’est fin 1976 que l’état d’avancement des travaux a permis de passer le premier Noël en famille. La grande partie des travaux a été effectué lors de temps libres, vacances scolaires…

A partir de la fin des années 70, beaucoup de bons moments ont été passés en famille dans ce chalet. Tout au long de leur retraite, nos grands-parents y passaient plusieurs mois par an. Un projet familial qui permet, depuis près de 40 ans, de s’y retrouver dans un esprit fraternel et bienveillant.

La vue du balcon (côté chambres)

Pourquoi ce nom ?! Deux raisons. La première consiste à reconnaître que le refuge ou plutôt les refuges en montagnes sont très souvent des lieux, baraquements sommaires parfois, qui sont la bouée de sauvetage d’une cordée : la plupart du temps pour se mettre à l’abri et se reposer, mais très souvent aussi pour échapper à la tourmente, au froid, … un lieu de survie !

Et puis, le refuge, c’est aussi le lieu du repos, du ressourcement, du besoin de refaire ses forces, et de bien plus encore !